Société des Compagnons Selliers, Tapissiers, Maroquiniers Cordonniers – Bottiers du Devoir du Tour de France

Les professions de la chaussure


Il y a le cordonnier réparateur, le cordonnier-bottier, le podo-orthésiste.


Le cordonnier réparateur


Il répare les chaussures en leur redonnant une seconde vie, il répare les sacs et certains articles de maroquinerie. Le métier de cordonnier s’est diversifié : certains se sont dirigés vers le multi service, fabrication de clé, tampons, carte de visite, d’autre se sont orientés vers de la sous-traitance en botterie.

Pour la majorité des cordonniers ils font tous de la vente de produit d’entretien et de rénovation. D’autres se sont tournés vers la vente de chaussure de confection en demi-mesure.


Le cordonnier-bottier


Il fabrique des chaussures homme ou dame sur mesure et répare celles-ci.

Il réalise le travail de la prise de mesure à la livraison en y apportant esthétique et confort afin de satisfaire une clientèle exigeante.

Il peut travailler pour une clientèle particulière, pour le monde du spectacle, et peut être appelé par des maisons de haute couture à réaliser des prototypes pour des soirées ou des défilés de mode.

Le cordonnier-bottier doit être minutieux, attentionné à la demande de la clientèle et avoir une certaine créativité. Certains d’entre eux ont crée leur propre ligne de modèles et sont mondialement connus.


Le podo-orthésiste


Le podo-orthésiste procède à l’appareillage orthopédique sur mesure du pied, par chaussures orthopédiques sur mesure et sur moulage, par appareil podojambier sur moulage pour chaussures de série ou orthopédiques, d’une personne malade ou handicapée.

Les podo-orthésistes exercent dans des entreprises spécialisées. Ils peuvent aussi être employés dans des hôpitaux ou des cliniques. Certains, après plusieurs années d’expérience, exercent de façon autonome.

Aujourd’hui, pour exercer la profession de podo-orthésiste, dans tous les domaines définis dans l’article D. 4364-3 du code de la santé publique, le brevet de technicien podo-orthésiste, délivré par le ministère chargé de l’Education nationale est requis. Ce diplôme se prépare en trois ans. L’admission en formation se fait sur dossier.

Le podo-orthésiste a la tache complexe de devoir marier l’appareillage avec correction, confort et esthétique.